titrewitch
Délire ensorcelant

On dirait un hurlement
Je ne sais pas ce que tu veux dire.
Ton envoûtement tout autour de moi dans ta scène païenne, en lambeaux
Tu me racontes tous les chemins autour de mon jardin, que tu aimes,
Je flotte comme une bulle qui se dirige vers une pointe
Tout est bien quand on est blotti entre les seins des passagers et des esclaves
Nous n'arriverons jamais à rester vivants vivant pour rejoindre les délires ensorcelants
Tu aimerais le voir souffrir pour ton plaisir et les frissons
Ca le rendait malade que nous fassions l'amour
Il est encore dehors, quelque part
Oh je sens le sortilège que tu as jeté,
Chaud, rose, désagréable chewing-gum
Descendre comme une grosse braise rouge.
Je ne peux pas m'empêcher de chercher une garantie au-dehors,
Hé! J'essaye de rester bien caché quand tu t'approches alentour
Oh non la vue des balais glissant sur le sol,
Tu soulèves quelque chose, car je me sens si perceptible (?)
Nous sommes allongés, l'air naturel,
Il regarde d'une fenêtre d'en haut
Je vois qu'il t'aime, Je t'attire vers moi,
Mais quelque chose dans mon destin me dit que ce n'est pas bon pour moi
Dis-moi si je suis maudit ou béni,
Je ne sais pas
Car tout semble si doux quand on est blotti entre les seins des passagers
et des esclaves
Je n'arriverai jamais à rester vivant pour rejoindre les délires ensorcelants
Je ne peux pas m'empêcher de chercher une garantie au-dehors,
Je ne peux pas m'empêcher de chercher une garantie au-dehors,

version texte cliquez pour télécharger !
(renommer le .zip en .txt)

Copyright Site Francophone Jeff Buckley. Demander moi avant de réutiliser ces traductions qui sont à l'heure actuelle la propriété de Nadine Zaouche ou Camila Fernandez.
retour