Sketches For My Sweetheart The Drunk,

Le premier album de Jeff Buckley, Grace, fut finit début 1993. Dans les 4 ans et demi entre ce moment là et la mort de Jeff, le 29 mai 1997, il écrivit beaucoup et enregistra souvent alors qu'il continuait un emploi du temps sans fin au tour du monde. Il y avait des séances en studio, ainsi que des démos chez lui, des enregistrements en Live et des émissions radios. Si le marché musical marchait dans les années 90 comme il marchait dans les années 60, Jeff aurait eu 5 albums sortis dans ce laps de temps. Mais Jeff préférait chercher plutôt que d'arriver. En tant qu'artiste, Jeff était quelqu'un qui tenait à sa liberté. Il pouvait se promener et d'un seul coup voir une lumière au loin et, bang, il partait en la suivant.
En tant qu'éxecuteur testamentaire de Jeff, il revenait à sa mère, Mary Guibert, d'aider la Columbia à décider ce qu'il fallait faire après. Peu de temps après la messe en souvenir de Jeff à New York City, Mary a rencontré les dirigeants de Sony pour discuter de la protection du legs musical de Jeff. Plusieurs choses ont été décidées à ce moment là.
Premièrement, il n'y aura pas d'arrangements posthumes. Les chansons resterons telles que Jeff les a laissées, même si une partie manquait. Deuxièmement, l'album ne sera pas un panorama de la musique de Jeff Buckley. Ils étaient de bons morceaux extraits de Grace et du Live à Sin-é EP. C'était des faces B et des enregistrements avant l'époque Columbia. Certains d'entre eux sortiront peut être un jour, mais pas maintenant. Le dernier nouvel album de Jeff Buckley rassemblera les chansons sur lesquelles il travaillait quand il est mort, les chansons que lui et ses musiciens comptaient enregistrer en Juin 1997.

Il y avait deux sources majeures d'enregistrements de ces chansons. Jeff et ses musiciens avaient fait trois séries de démos offcielles en studio avec Tom Verlaine comme producteur. Deux à New York City et une à Memphis. Il y avait également une 4ème séance non officielle, avec Verlaine, enregistrée avec l'ami de longue date de Jeff, Michael Clause qui jouait le rôle de l'ingénieur du son. Les résultats étaient, à en juger parce que nous avons là, assez spectaculaires.

Verlaine a dit "J'ai dit à Jeff quand j'ai quitté Memphis 'Je sais que tu veux probablement tout changer' nous avons ri à propos de cela 'mais tel que c'est là, ce truc me paraît vraiment bon. Si tu n'es pas satisfait peut être que tu ne devrais pas t'en faire, parce que il n'y a rien de mal avec ca."

Verlaine et les musiciens sont retournés à New York, fin février. Jeff est resté dans le Tenessee, dans une petite maison qu'il avait loué, et continuait à travailler sur ses chansons sur un magnétophone à quatre pistes. De nouvelles chansons furent écrites. Il a envoyé les cassettes aux musiciens, comme cela ils seraient prêts à se lancer avec lui.

Il prit la décision de porter le projet lui-même. Vers la fin du mois d'Avril, Jeff a commencé les préparatifs pour que les musiciens et Andy Wallace, le producteur de Grace se rencontrent à Memphis pour enregistrer l'album qu'il voulait appeler My Sweetheart The Drunk. Andy serait là fin Juin. Les musiciens seraient là pour répéter le 29 Mai. Leur vol venait juste de décoller quand Jeff et un ami sortaient pour manger quelquechose. Ils ont conduit jusqu'à la Marina de "Wolf River" pour regarder le coucher de soleil.
L'avion des musiciens était à mi-chemin quand Jeff entrait dans l'eau apparemment calme pour s'apaiser en nageant. Quand l'avion atterit les gardes côtes et la police de Memphis partaient à sa recherche.
fin de traduction en cours ...

Traductrice : Claudia